L'empreinte de Frankenstein - "Solo"

Neuf

Affiche française de Boris Grinsson. 

Plus de détails

En stock

  • Tirage photo*

    Seul


    30x40 cm

    Edition libre



    29 €



  • Tirage photo*

    Seul


    60x80 cm

    Edition libre



    89 €



29 € TTC

*Papier photo argentique (Tirage par insolation)

Les « éditions libres » sont disponibles en galerie.
Livraison : 2 à 5 jours.

Les « éditions limitées » sont éditées à la commande.
Délai de disponibilité en galerie : 1 semaine.
Livraison : Prévoir 1 semaine supplémentaire.

Nous vous invitons à nous contacter pour toute demande particulière.

Fiche technique

Propriétés Robe colorée
Genre Fantastique-Epouvante
Couleur Jaune / Orange / Rouge
Orientation Vertical

Quelques informations

TIRAGE SEUL SUR PAPIER PHOTO ARGENTIQUE
(cadre conseillé - 60 x 80 cm)



Film d’épouvante britannique de Freddie Francis (titre original : The Evil of Frankenstein), sorti en 1964.
Avec : Peter Cushing, Peter Woodthorpe, Duncan Lamont.


L'INTRIGUE

Le baron Frankenstein retourne dans le village de ses premières expérimentations, à la recherche de son monstre qui repose enfoui sous la glace. Lorsqu’il le retrouve, il fait appel à un hypnotiseur pour le ramener à un fonctionnement normal. L’opération ne se passe pas comme prévue…


L'AUTEUR

Boris Grinsson (1907-1999) est un affichiste français d’origine russe dont la carrière cinématographique se situe entre les années 1930 et 1970.
Auteur de plus de 2000 affiches de cinéma, il est l’un des affichistes français les plus prolifiques et les plus célèbres du cinéma. Il est notamment l’auteur des célèbres affiches de La Main au Collet, Gilda, Le Caïd, Hiroshima mon Amour, L'Homme aux Colts d'Or, L'Empreinte de Frankenstein, Bons Baisers de Russie, Aimez-Vous Brahms…

Boris Grinsson fait ses études à l’Ecole des Beaux Arts de Tartu en Estonie, après avoir fui la révolution bolchévique. Il s’installe ensuite à Berlin en 1929 où il suit les cours de l’Ecole des Arts Appliqués. Il approche le milieu du cinéma comme figurant avant de réaliser ses premières affiches. En 1932, il réalise une virulente caricature d’Hitler qui le pousse à fuir l’Allemagne. Il s’installe à Paris en 1933. Il apprend la technique de la lithographie et dessine de nombreuses affiches pour les grandes maisons de distribution américaines et européennes. Sa carrière d’affichiste prend fin avec l’apparition de la photo. Il se consacre alors à la peinture jusqu’à la fin de sa vie.


© ADAGP, 11 rue Berryer,75008 Paris – Boris Grinsson - 2016